Le jardin de Julie

Bien grandir sur une planète magnifique…

1 août, 2009

Destination Nor’Ouest II

Classé dans : Non classé — lejardindejulie @ 22:31

053.jpg   J’aimerais partager un trip…

Je viens de terminer le visionnement de la série Destination Nor’Ouest II , une série télévisée sur TVA, véritable documentaire d’aventure qui, par un regard audacieux, suit dix participants qui partent pour une grande aventure, à bord d’un canot d’écorce et habillés comme les Voyageurs en 1793, pour suivre l’itinéraire, sur 1600 km à pied et à contre courant et en 74 jours seulement, de l’explorateur Alexander Mac Kenzie dans les plus tordues et dangereuses rivières de l’ouest canadien, aux côtés des ours, sous les éléments, dans les rocheuses, avec du matériel réduit au minimum comme les voyageurs de cet époque. Ils doivent survivre dans des conditions pénibles, portager avec des ballots de 100 lbs mouillés sur leurs épaules, sur des centaines de kilomètres de nature sauvage, traverser des rivières boueuses à pieds, affronter des barrages de castors avec un canot de 700 lbs à transporter… Et apprendre à vivre ensembles et à coopérer (ce qui sera un véritable défi pour certains) afin de rendre ce défi immense possible.

Fabuleux et réellement étonnant!

Ces 10 participants ont vraiment eu du coeur au ventre et les regarder se débrouiller et user de toutes leurs ressources fut pour moi la source de beaucoup de réflexions…

Aller au bout de soi,

Puiser au plus creux de soi-même l’énergie pure qui nous constitue,

Cette force fondamentale vitale,

Cette vie à l’état nature.

Je pense que l’être humain a ce besoin précieux d’accéder à cette source magnifique qui coule en lui…

Et je pense que les rites et rituels jouaient ce rôle autrefois et encore ailleurs, de pousser les individus vers la découverte de cette source intérieure magique. En devant tellement se dépasser, en quittant notre zone de confort et en plongeant vers l’inconnu où nécessairement il y a une déchirure et une adaptation à faire et où en plus, le corps physique est soumis à des tensions et à des épreuves qui à prime abord lui paraissent insurmontable, je  crois qu’il y a là une expérience fabuleuse de vie. L’accouchement dont je vous parlais précédemment en est d’ailleurs un exemple parfait.

Peut-être que de telles expériences permettent de nourrir cette soif de la quête infinie de sens à nos vies, de sens à notre indivualité.

Peut-être qu’elles offrent, comme le troc des voyageurs, des biens  précieux en échange de tous ces efforts…

        Moi j’ai toujours eu envie de voyager. Et maintenant plus que jamais! Je trouve même que nos expériences de camping sauvage en famille, avec le matériel réduit et sous la pluie avec 4 enfants, sont une version courte, légère comparativement à de telles expéditions mais quand même intéressante, de ce genre d’expérience vitale. Ca me fait penser à d’autres trips comme ca que j’ai eu la chance de vivre… Le camping sauvage de mes étés d’enfance, ou encore à 14 ans une fin de semaine de spéléologie, dans l’eau, sous la terre, au froid… Comment je me sentais forte après! Et à une fin de semaine de camp de cadet, à 15 ans, au grand froid dehors dans la grosse neige… C’était difficile, mais je me rends compte maintenant à quel point c’était nourrissant! Comme quoi le confort n’est pas nécessairement un chemin qui mène à la vertue… et comme quoi les humains ont toujours le même besoin vital d’être compris, écouté, entendu, soutenu.

La coopération est définitivement le pavé de ce chemin-là.

Destination Nor’Ouest II est présentement disponible sur Canal Illico, vidéotron (Québec)

                                                                              

 

 

20 juillet, 2009

Le Premier Cri

Classé dans : Non classé — lejardindejulie @ 22:27

Je viens de terminer le visionnement d’un film spectaculaire: Le premier Cri, réalisé en 2008.

filmlepremiercri.jpg

Je me sens vraiment très émue, très touchée par cette histoire incroyable qu’est la Vie.

film3.jpg                      film5.jpg                film4.jpg                     film2.jpg                                                          film6.jpg

 

Ce film accompagne, par un 24 heures d’éclipse solaire complète, des femmes de tous les continents au travers cette expérience toujours intense qu’est la naissance de leurs bébés… Sur le sable chaud, dans la hutte, dans un hôpital du Vietnam où naissent 45 000 bébés par année, dans l’eau avec les dauphins, dans une petite commune loin de tout, dans les profondeurs de l’amazonie…

Je ne peux qu’être bouché bée devant leur grandiose force,

leur courage et leur résilience à accepter que la vie est plus forte que tout et qu’elle est aussi la mère sacrée de toutes les mères…

Mais qu’est-ce qu’il y a au fond de nous les femmes pour arriver à produire un miracle aussi géant?

 

 

 

 

 

 

 

19 juillet, 2009

Medley d’été

Classé dans : Non classé — lejardindejulie @ 20:47

41.jpgL’été file à grande vitesse…

Il y a les samares merveilleuses qui m’inspirent et les tomates qui commencent à pousser, ma petite boutique à entretenir, les rénos qui se poursuivent, les enfants qui courent dans tous les sens, les visites géniales de nos copains, les soirées du tonnerre qui me rappellent combien la vie est belle et les amis précieux et aussi tout le train train quotidien… je me demande parfois comment j’y arrive mais en tout cas j’aime !

Et j’ai envie plus que jamais d’écrire. J’ai toujours écris énormément, je ne sais plus combien de cahiers, d’essais, de poèmes et de recueils s’empilent dans une boite spéciale que je réserve… Écrire me vient de ma mère, qui est une écrivaine exceptionnelle et qui sait toujours témoigner exactement l’essence d’une pensée. J’aurais bien envie de m’évader à quelque part, dans une petite maison de campagne, et écrire… Là vous auriez certainement beaucoup de choses à vous mettre dans les yeux sur ce blog! hihihi et je pourrais vous raconter tout ce qui m’inspire ces temps-ci! Et j’en profiterais aussi pour peindre, un autre de mes plaisirs pour lequel je n’ai que trop peu de temps à y consacrer depuis les dernières années.  En attendant de vous en raconter plus je vous laisse sur quelques images d’été…

merci d’être là!

 

252.jpg

401.jpg

5.jpg

3.jpg

1a.jpg

301.jpg

221.jpg

 

231.jpg

 

 

15 juillet, 2009

Classé dans : Petits poèmes — lejardindejulie @ 0:44

Je rêve, je songe…

Vague nuit d’été, vague forte qui m’emporte.

Je vois, je sens

         L’étreinte douce, la vague douce

         De la samare qui tourbillonne et se repose.

         Et la samare qui s’émerveille…

         Car à peine est-elle levée,  

                                          qu’elle voit le ciel en quelque sorte.

 

7 juillet, 2009

Classé dans : Non classé — lejardindejulie @ 23:43

 Un défi: une fin de semaine de vélo-camping avec 4 enfants de 2 à 10 ans, sous la pluie, avec un strict minimum de matériel, vers le grand lac bleu.

Après 2 bonnes journées de préparatifs, nous étions prêts à partir avec une joyeuse bande de collègues-amis de mon conjoint et leurs enfants.

Départ officiel: 14h00, après la pause biscuits et expresso :-)

Arrivée prévue: 15h00

 

9.jpg 

Nous avions 4 km de vélo à faire pour se rendre à l’emplacement, et nous avions 4 voyages de baggages à faire (sous la pluie) pour tout apporter…  Les enfants ont pédalés leur 4 km sans trop de difficultés. Papa et maman ont fait chacun 12 km avec une charge importante à traîner seulement pour transporter les effets.

10.jpg

Vers les 19h00, tout était installé. Les enfants ont exploré la plage et la petite mer intérieure…

12.jpg

C’était de toute beauté…

Grand lac majestueux, entendre le flot pressant des vagues,

sentir le vent frais, marcher dans le sable épais et mouillé…

Voir à l’infini,

Vide

Calme

Ca fait se sentir fort!

11.jpg

33.jpg

131.jpg

Les enfants ont eu des tiges lumineuses pour jouer dans le noir avec leurs copains et on a été fascinés; vous testerez ceci:

Quand on agite rapidement le tige, il se forme une ombre jaune qui suit à environ une seconde de délai derrière. On ne la voit pas sur cette photo, et peu importe la couleur de la tige (jaune, vert, bleu, orange, mauve…) l’ombre qui suit à retardement est toujours jaune. C’était vraiment trippant à regarder.

16.jpg

14.jpg

Le lendemain matin, les enfants ont joué à prendre des photos… 

18.jpg 

23.jpg

Il y avait vraiment une tonne de bibittes et les foulards de soie ont été utiles comme barrière à moustiques!

 191.jpg

Il a bcp plus toute la matinée alors nous avons décidés d’aller se baigner sous la pluie…

Le lac était glacial! Quel tonique matinal!

La plage noire composée de beaucoup de fer était un réel plaisir pour les mains; en effet le sable est à la fois lourd, malléable, collant et doux… ce qui a émerveillé les enfants.

241.jpg   28.jpg

  251.jpg    271.jpg Et finalement le soleil  a fini par sortir! Un petit peu!!!

M-É et moi sommes parties en excursion toutes seules toutes les deux vers le km 5 et nous avons entendus chanter les grenouilles et aussi suivi des pistes de pas d’orignal qui longeait la petite route, traversant une forêt de bouleaux magnifique. Nous nous sommes aussi arrêtées plusieurs fois car M-É voulait sentir des fleurs… Il y en avait d’ailleurs partout!

29.jpg

32.jpg

26.jpg

 30.jpg

36.jpg

37.jpg

35.jpg

201.jpg

40.jpg

38.jpg

Puis vint le packtage de retour… Un autre 12 km de vélo chargé pour les parents, les enfants ont refais leur 4 km de vélo de retour…

 Finalement on aurait vraiment dû rester plus longtemps… 2 Nuits c’est vraiment trop court… C’était la première fois qu’on allait camper aussi peu de temps. Moi j’aime beaucoup prolonger ce plaisir de l’été… J’y serais restée encore une bonne semaine! Et facilement plus! Cet endroit est vraiment paradisiaque! Je me vois vraiment habiter un petit coin un peu reculé, vivre simplement et en harmonie avec la nature… Parmi les vagues, les oiseaux, les arbres grands et forts, les pistes d’animaux,

 et des fleurs sauvages partout!

sur le rebord de ma fenêtre,

sur ma table de chevet,

comme signet dans mes lectures enivrantes,

dans mes cheveux emmêlés,

et sous mes orteils nus marchant dans la rosée…

 

                                             

                                                      

 

6 juillet, 2009

Marketing!

Classé dans : Vie quotidienne — lejardindejulie @ 23:01

(Je voulais vous poster quelques belles photos de la fête de la grande fée et aussi de notre camping mais je n’arrive pas à remettre les photos téléchargées, qui se sont retrouvées sur le bureau de l’ordi, dans mon fichier à photos….  Bref, je vais le faire demain, désolée)

 

J’ai vu aujourd’hui que dans le petit livre cartonné de Caillou «Le pot», on peut lire 52 fois le nom de Caillou. Quel marketing! Si on lit l’histoire à notre enfant tous les jours pendant seulement 1 semaine, il va entendre le nom de Caillou 364 fois!  Je trouve cela effrayant! Et si on l’a lu 50 fois depuis qu’on l’a, ca veut dire qu’on a prononcé le nom 2600 fois.  C’est malsain!!!!  

 

27 juin, 2009

Élever des lapins… une super aventure!

Classé dans : Ce qui se passe dans notre Ecole-maison :-),Vie quotidienne — lejardindejulie @ 22:55

26.jpg

23.jpg

Ce projet d’école d’été est définitivement un succès immense!

Quelques jours après avoir été chercher nos deux lapines -dont l’une, la noire, était enceinte- nous leur avons offert des bouts de tissus. La future maman devait mettre au monde ses petits 4 jours plus tard, et ces bouts de tissus devaient l’aider à organiser son nid.

Cette future maman est devenue tellement fébrile à voir ces bouts de tissus! Elle s’est alors mise à s’agiter dans tous les sens, trimbalant ses tissus avec elle, les éparpillant, les montant au 2ième étage du dortoir, puis les redescendant au premier étage… J’ai donc pensé à ajouter de la laine cardée et une serviette de plage usée. Nous avons donc tout mis là, pour qu’elle les utilise à son gré. Elle se roulait dedans, les piétinait de ses pattes avant, tentait de les déchirer… C’était tout un spectacle!!! MF était fascinée et on a du coup pensé que cela devait combler un grand besoin en elle de préparer la venue de ses petits bébés… qui devait arriver 4 jours plus tard.

Surprise!!!

Le lendemain matin, nous avons découvert un nid parfaitement formé. Elle avait placé la serviette au fond, bien étendue. Par dessus un beau nid, comme un nid d’oiseau, mais avec les bouts de tissus, et enfin la laine cardée au milieu, entremêlée de poils du ventre de la maman… et dedans… 11 bébés lapereaux qui gigotaient faiblement, tout noir et sans poils, et un peu plus petits que des oeufs!!! (bien sûr sur le coup nous ne savions pas qu’ils étaient du nombre de 11!!!) Ils étaient tout empilés les uns sur les autres en un tas presque parfait, et recouvert d’une épaisse couche de poils de maman en guise de couverture.

Euphorie!!!

Les enfants étaient tellement excités!!!! Quelle joie!!! Nous étions tellement contents!!!

Sur les photos les bébés ont presque 3 semaines… (âge actuel). Désolés! Nous venons tout juste de remplacer notre caméra qui ne fonctionnait plus…

18.jpg

Vue du nid, 1er étage du dortoir, avec les bébés qui ont commencé à sortir de leur nid il y a de cela quelques jours. Maintenant ils ont du poil tout doux et tiennent encore dans une main.

17.jpg

Premières tentatives d’exploration fébrile…

8.jpg

9.jpg

Allaitement d’un bébé (maman Blackie)

 

10.jpg

Nous découvrons que les lapins apprennent par imitation. Dès que leur maman vient manger, un bébé s’approche d’elle et l’imite. Puis les frères et soeurs arrivent un à un, et inite le premier bébé. Au début ils ne peuvent que téter l’herbe…

Ils s’entre-imitent aussi pour l’apprentissage de la toilette (quand ils se lavent de leur petites pattes). Cela va jusqu’à les rassembler par couleur; en effet nous avons remarqué que la plupart du temps ils sortent en groupe de même couleur(il y a 5 bébés bruns et 4 noirs maintenant,… 2 étant morts à ce jour).

 Et dès qu’il y  a un bruit fort, vite vite vite ils retournent en cascade dans leur nid, s’entremêlant les uns aux autres et ne bougeant plus.  Une belle protection!!!

22.jpg

Jusqu’à aujourd’hui, nous ne pouvions pas encore les prendre… mais cela va changer, puisqu’ils sont désormais assez grands!  :-)

27.jpg

Pour terminer je vous présent Fleurie, la lapine «coloc» qui cohabite aussi dans ce petit hameau grouillant de rebondissements!!!

Fêter la St-Jean Baptiste avec des enfants…

Classé dans : Fleurs et Jardins,Pédagogie Waldorf,Vie quotidienne — lejardindejulie @ 22:15

16.jpg 

24 juin, jour de la St-Jean Baptiste…

Jour le plus long de l’année, où le soleil nous offre son amplitude lumineuse maximale. Une occasion en or où on a parlé de façon ludique du ciel, des étoiles, de la terre et du soleil…

Jour spécial de la fête du Québec… bien entendu! Une occasion pour parler aux enfants de notre culture québécoise,  et que le français est une langue belle, riche, précieuse, à protéger…

Jour spécial qui fête le solstice d’été… Quelle joie! L’été et ses milles possibilités!!!

Et aussi, jour du grand rassemblement des fées et des lutins! Hey oui! Du moins c’est ce qu’on a appris dans un livre…  c’est la raison du téléphone important de grand-maman ce matin-là.   Grand-maman nous a expliqué qu’en ce jour spécial, jour le plus long, jour de la fête de l’été, les fées et les lutins de partout organisent et célèbrent un grand rassemblement secret. Et qu’il est possible, parfois, de les attirer à venir près de notre maison, à condition de leur offrir quelques gâteries auquelles ils ne pourront pas résister. Les fées aiment beaucoup les fleurs et les herbes spéciales de jardin.  Les enfants ont donc préparés un élixir spécial, rose, composé de nectar de framboise, d’eau de roses et de sucre. Les fées adorent les élixirs roses!

On a préparé une petite table dans notre cour, sous le grand tilleul, -il nous a semblé le meilleur petit coin spécial de notre terrain- et avons mis un tout petit couvert – le service miniature à thé que possède FL (7 ans). M-É (5 ans) a disposé une soie multicolore qu’elle a ornée de pétales de roses sauvages qui poussent au fond de notre cour.  MF a ajouté des fleurs de lavande séchées. M-É à coupé en tous petits morceaux une grosse fraise bien rouge qu’elle a disposé dans une assiette et on a placé dans un petit pot quelques morceaux de chocolat qui ne tarderaient pas à fondre sous cette chaleur. Ainsi pouvait s’improviser une fondue fraise-chocolat pour les convives…

 Nous avons ensuite installé toutes nos petites poupées précieuses (fabriquées à la main) assises autour de cette miniature table champêtre d’une magie inouïe. Ainsi elles pourraient peut-être voir les fées et les lutins et pourraient peut-être même déguster les gâteries avec eux.

3.jpg

Ici RL (2 ans) qui s’affaire à organiser la petite table magique…

Ensuite, une dent branlante tombée de FL plus tard, nous sommes partis, laissant là toute la troupe de poupées et la collation unique,  pour aller au Vieux Port, où se donnait un spectacle de musique traditionnelle. La chaleur était vraiment accablante et les enfants ont eu droit à une glace et aussi aux jeux d’eau. RL a aimé danser sur la musique!

 

1.jpg

De retour à la maison, en début de soirée, les enfants se sont précipités sous le grand tilleul… Et aperçurent des fraises dévorées et des traces partout de chocolat! L’élixir avait été versé dans les toutes petites tasses et presque tout bu, les fées y avaient même ajouté des pétales de fleurs! Les enfants étaient très fous de joie!

La journée s’est terminée par un heureux repas et par des jeux avec les enfants dans la cour jusqu’à la noirceur… qui est survenue très tard, comme dans le songe d’une nuit d’été! Les enfants exténués ont enfin regagné leurs petits lits et ont sombré dans un sommeil plus que générateur…

AU petit matin, FL cherchait sa dent, qui n’était plus son oreiller. Elle entra en trombe dans notre lit, car la fée des dents n’avait, selon elle, pas passée, mais pourtant, la dent, elle n’y était plus! Nous avons cherché un peu ce qui avait bien pu se passer… Pour découvrir finalement que la dent était sous le lit! C’était vraiment étrange… Arrivée à cuisine, voici l’indice que nous avons trouvé sur le rebord de la fenêtre laissée ouverte pendant la nuit à cause de la chaleur…

2.jpg

Des petites traces de pas, minuscules et chocolatées en plus, et menant à un caillou extraordinaire. Il y avait même le petit pot à sucre du service à thé qui était là, mais rempli de boutons d’ors… et il y avait là un 2 dollars qui était destiné à FL c’était certain! Puisque sa petite poupée se nomme ainsi!  Les enfants étaient abasourdis! On a même imaginé que peut-être la dent sous le lit était le fruit d’un mauvais tour d’un lutin… on sait bien comment les lutins aiment jouer des tours!!! Et savez-vous ce qu’on a trouvé dehors? Les fées (ou les lutins?) avaient soigneusement déposé des pièces de monnaie au pied de tous les plants de fleurs … Ce fut donc une course magique aux pièces que les 4 enfants, accompagnées par leurs amies-voisines, ont vécu… butinant de fleur en fleur pour y découvrir les petits présents laissés ça et là par nos créatures ailées préférées…

Moment pur.

 

3 juin, 2009

Habitats et Habitations!!!

Le grand thème du printemps!

Tant dans notre vie personnelle que dans notre école-maison.

Car comme plusieurs le savent, nous sommes en grandes rénovations ici. Notre petite maison fait peau neuve et pour y arriver, il a fallu de nombreuses journées de travail à de nombreux ouvriers qui ont travaillé bien fort tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la maison. Malheureusement, je n’ai aucune photo, car mon appareil photo s’est tristement brisé il y a de cela quelques mois. C’est un peu la raison pour laquelle j’ai manqué de motivation pour venir donner quelques nouvelles! J’adore la photo. Peut-être que bientôt nous pourrons s’en dénicher un!

Donc, cela a voulu dire des monsieurs partout dans et autour de la maison, allant et venant, des outils ultra dangereux genre scie ronde et compagnie de parkés sur nos balcons, des débris de toutes sortes sur notre terrain si bien que c’est la chasse aux vis et aux clous ces temps-ci!!! Et aussi du bruit, des bing bang et de la poussière partout, des troubles électriques, des trous dans les plafonds pour trouver le trouble électrique, des trous dans les murs pour passer du filage, des trous dans la fondation pour y percer des fenêtres, des échafaudages un peu partout, pas de salle de bain pendant 2 jours, pas d’électricité dans les chambres pendant une semaine, des dégâts d’eau au sous-sol, la destruction d’une cheminée qui a embaumée l’air ambiant pendant 2-3 jours, oufe!!! Quel galère! Avec les 4 mousses au travers qui gigotent et ont envie de courir partout! Et un conjoint qui travaille tout le temps! C’est une chance que j’avais mon ami d’en haut pour m’aider dans les décisions et les conversations avec les dits monsieurs!

Mais là… HOURRRRRA! Cette portion des travaux est TER-MI-NÉE!!!!!

Il nous restera encore pas mal de peinture, toute la céramique de la salle de bain à poser, le vernissage des rampes inétrieures et extérieures… et plusieurs autres petites choses mais après ca ce sera pas mal complet!!! Je commence à voir la lumière au bout de ce long tunnel!!! :-)

Tout ca nous a gardé vraiment beaucoup occupés. Mais j’ai trouvé une manière d’en tirer parti!

Avec la grande, j’avais un bloc d’école à faire cette année sur les habitats et habitations… Comme c’était à point!!!

Nous avons donc visité dans les livres la vie dans une hutte, dans une maison sur pilotis, dans un bidonville, et aussi dans la yourte de Mongolie. Nous travaillons maintenant sur la maison-bateau, la case africaine et aussi l’igloo et le tipi. Nous verrons également les habitations modernes de brique et de bois, et aussi celles recouvertes de chaux. C’est un travail passionnant!

Pour ce faire j’ai utilisé 2 merveilleux bouquins dont je vous donnerez la référence demain.

Nous regardions dans le premier les types de maison en bref, puis allons rechercher ensuite dans le deuxième si une habitation et une famille y correspondait. Cela a vraiment intéressé les filles, même M-É qui a elle aussi fait des dessins de ces habitations.

Parralèlement à cela, MF a eu un grand projet à réaliser: une construction d’habitat pour des lapins, nommé clappier! Elle a dû tout faire: rechercher des informations sur cet habitat, sur les besoins des lapins, ensuite faire un plan-dessin du clappier qu’elle voulait. Il a fallu réaliser un plan réaliste à partir de ce dessin, et noter tout le matériel qu’il fallait acheter. Elle a dû calculer les prix, dresser une liste d’achat. Ensuite elle a dû participer à toutes les étapes de fabrication de son clappier, qui a en passant demandé 10 heures de travail! Mesurer, tenir les pièces, scier, clouer, visser, tailler, réfléchir, décider, et patienter!!! Elle qui est d’une nature pressée, ce travail a demandé d’elle un alongement de sa patience et de sa persévérance!!! Très thérapeutique à en dire Donna Simmons, une maman américaine dont je vous ai parlé quelques fois et qui fait l’école à la maison s’inspirant aussi de la pédagogie Waldorf. D’ailleurs ce type de projet est réalisé dans les écoles Waldorf en 3ième année, avec les enfants de 9 ans, pour qui l’utilistation de ces ressources intérieures ainsi que la découverte et l’exploration de nouvelles habiletés est bénéfique et particulièrement nourrissant.

Elle a vraiment travaillé fort la belle grande! Et j’aurais vraiment voulu vous montrer des photos, mais je n’en ai pas :( (    Je vais en prendre dès que j’aurai la chance!!! Le clappier est très beau, très gros (2mètres de long par 75 cm. de haut et 60 cm de large), possède un lit à 2 étages dans un dortoir pour 2 lapins et 2 belles grosses portes ainsi qu’un toit en pente.

Je dois encore une fois ici remercier mon ami d’en haut qui a travaillé très dur pour MF et moi en nous donnant toute son aide :-)

Maintenant que le clappier était prêt nous sommes allés cherchés deux lapines dans une ferme bio de la région. Le fermier nous les «prête» pour l’été, donc c’est une formule qui ne coûte pas cher!!! Et en plus une des deux aura des bébés dans une semaine! ALors c’est l’amour, l’excitation, et la joie qui anime maintenant mes enfants qui ont passé le dernier 24 heures à s’en occuper. MF la passionnée des animaux est comblée et ravie. Elle m’a même dit qu’elle se demandait comment elle faisait avant pour être aussi heureuse…

 Je lui ai dit que les mamans ca se dit la même chose en voyant leur bébé pour la première fois…

Alors suivra plus de détails souvent, car cet été sera l’école d’été, ma préférée, l’école de la ferme, l’école de la nature, des sciences naturelles et de la biologie, celle de la zoothérapie, et l’école d’horticulture aussi!!! Celle de tous les beaux apprentissages que la vie a à offrir…

à bientôt!

29 mars, 2009

Crottes de Mammouth

Classé dans : Bonne Bouffe — lejardindejulie @ 9:03

Faire bouillir dans un petit chaudron pendant une minute:

1 tasse de sucre

1/4 tasse de lait

1/4 tasse de beurre    

 4.jpg

Ajouter ensuite chacun de ces ingrédients et bien brasser:

1/4 tasse de cacao

1  1/4 tasse de flocons d’avoine

1/4 tasse noix de coco râpée

1c. thé vanille

Puis déposer par petites crottes sur un papier ciré. Faire refroidir pour durcir.

Déguster comme l’aurait faient les hommes des cavernes!!! MMMM C’est super bon et c’est un super petit snack sucré pour les excursions qui demandent de l’énergie! Bon appétit!

3.jpg 

12345...9
 

Les zums |
Blog de MARILOU |
Anne, Sébastien, Clément, C... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lenaik
| bachir2008
| ma vie