Le jardin de Julie

Bien grandir sur une planète magnifique…

  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2010

13 juillet, 2010

Chroniques de l’Husky Rouge no.6

Classé dans : Chroniques de L'Husky Rouge (tout sur les chiens) — lejardindejulie @ 20:07

Chroniques L’Husky Rouge #6 

Le Danois 

Dans les semaines qui vont suivre, je vais vous parler de races distinctes. Aujourd’hui, ce sera le danois. Ce sera un documentaire complet parlant de ses origines, son comportement plus quelques conseils et bien sûr, des photos. Maintenant, commençons. 

Le Danois 

Origines Le Danois (deutsche dogge en allemand) est aussi appelé Dogue danois ou Grand Danois. Les différents noms de ce chien sont pour raison d’ancêtres différents. Voici ses principaux ancêtres :Le Bullenbeisser, plus connu sur le nom de bulldog allemand, était une race de chiens puissants spécialement élevés pour la pratique du bullbaiting, des combats au cours desquels les chiens devaient mettre à terre des taureaux. D’autres ancêtres, de grands mâles employés à la chasse à courre et en particulier au sanglier font aussi parti des gênes de géant de ce chien. Ces chiens mâles étaient d’une conformation intermédiaire entre un puissant et énergique mâtin et un lévrier rapide. Le mot « dogue » veut dire initialement un grand chien puissant, souvent de race indéterminée. La première exposition du danois s’est faite à Hambourg en 1963. Le danois est aujourd’hui considéré comme un chien de compagnie.    

yy.jpg

Standard 

Groupe : groupe 2 « Molosse et chien de montagne » 

Taille : Minimum 80 cm pour le mâle, 72 cm pour la femelle 

Poil : ras, bien couché sur le corps et brillant 

 Robe : arlequin, fauve, noir, bleu, bringé. 

Tête : Ni trop grande ni trop petite comparé au corps, museau allongé et étroit, aux trais bien visible, allure très expressive, La distance du bout de la truffe au stop doit le plus possible correspondre à celle du stop. Les lignes supérieures du crâne et du chanfrein doivent être pareilles. De face, la tête doit paraître étroite et mais forte, le chanfrein étant aussi large que possible et les muscles des joues n’étant que légèrement visible, jamais de ligne marquée. Stop : Très bien marqué. 

Yeux : Les yeux sont moyens, à l’allure vive et intelligente. Ils doivent être le plus foncé possible et en forme d’amande les paupières étant bien sur le globe oculaire.   Chez les danois de couleur bleue, les yeux un peu plus clairs sont acceptés. Chez les danois de couleur arlequin, les yeux clairs ou de couleurs différentes sont admis.   

Oreilles : Bien en haut de la tête, tombante et de longueur moyenne. Cependant, certains chiens ont les oreilles taillées en pointe. 

Queue : La queue arrive a mis cuisse. Elle bien haute sur l’arrière-train et elle est large, au repos elle pend en position détendue et naturelle ; en action où quand le chien est excité, elle se plie légèrement en forme de sabre, mais sans dépasser t le niveau du dos. La queue en brosse n’est pas recherchée. yyyyy.jpg           yyyyyy.jpg           

Caractère 

Il a généralement bon caractère et se montre sociable avec les autres animaux tels les rongeurs, les chats et autres… Toutefois, son maître doit surveiller à lui donner une éducation ferme pour en faire un chien équilibré et prévenir tout comportement agressif, presque toujours envers les étrangers et les enfants. S’il est bien éduqué, le danois n’est pas plus agressif que les autres chiens. Généralement calme, il fait aussi un bon chien de garde et sa taille hors du commun est à elle seule épeurante. Il est le chien le plus respectueux de tous les molosses. Il est si affectueux qu’il peut défendre son maître jusqu’à sa mort. Il est très facile à éduquer comme beaucoup d’autres races allemandes. 

Santé 

Ce chien a besoin de soins particuliers durant sa croissance : il faut lui donner pendant les trois premières années de sa vie une alimentation et un exercice particuliers. Sa portion de nourriture doit être adaptée à son âge et change souvent — le danois grandissant très vite —, il faut donc l’établir avec l’éleveur ou un vétérinaire. Il faut aussi éviter au chien les glissades, les bonds et les courses durant toute la période où ses os vont se former. Il doit être surveillé et bien alimenté. De plus, son maître doit correctement l’éduquer dès son plus jeune âge : il est plus sage de lui apprendre notamment à ne pas tirer en laisse tant qu’il ne fait pas 90 kilos ! yyyy.jpg      yyyyyyy.jpg      

                                                                                                Inspiré de Wikipedia 

     Au plaisir !!! 

La prochaine chronique sera sur le Malamute d’Alaska.

      de MF (11 ans)       

 

Les zums |
Blog de MARILOU |
Anne, Sébastien, Clément, C... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lenaik
| bachir2008
| ma vie